Menu

UK iconFoundations Volume 7

Les titres et résumés en français

Un hommage à Andrew B W MacEwen

Contribution d’Adrian Benjamin Burke

Note de la Rédaction: la version de l’hommage en anglais, spécialement augmentée, est destinée à être lue en ligne. La version imprimée est limitée à une page par manque de place.

Une alliance improbable : Le mariage de Borwin de Rostock et de Christine d’Ecosse

par Andrew B W MacEwen

L’auteur commente le mariage apparemment invraisemblable d’une fille illégitime de Guillaume Ier, Roi d’Ecosse, avec le seigneur de Rostock, en le plaçant dans son contexte historique. Il dévoile les erreurs de l’article de Wigger (1876) sur le sujet et la confusion qui en résulte encore aujourd’hui. Il propose aussi quelques réflexions sur le cas d’Agathe.

Ma tante était-elle la nièce de sa grand-mère ? Un guide des termes de parenté en latin médiéval

par Charles Cawley

Cet article étudie la signification des termes de parenté en latin médiéval tels qu’ils étaient utilisés dans les documents européens du XIème au XIIIème siècles, dont la traduction exacte présente un défi pour les chercheurs. Il explore (1) si une approche statistique de l’analyse de tels termes de parentés utilisés dans les sources primaires peut mieux aider à établir leur sens précis dans des documents particuliers, et (2) si l’usage variait entre différents territoires médiévaux d’Europe occidentale.

Projet d’Histoire familiale de la Bataille de Bannockburn : conséquences et développements

par Graham S Holton

L’auteur a fourni auparavant dans FMG News, N° 10, septembre 2014, une présentation du Projet d’Histoire familiale de la Bataille de Bannockburn. Sur une suggestion de la rédaction, il développe dans cet article certains points soulignés par le projet et décrit comment ses deux éléments sont développés. Il propose quelques possibilités de recherché pour l’avenir.

Une énigme de la Scotia Pontificia

FMG News n° 10, envoyée électroniquement aux membres en septembre 2014, invitait les lecteurs à proposer des solutions à une énigme sur la date d’une lettre papale du XIIème siècle. L’énigme a été posée par Andrew B W MacEwen, et est reformulée sous forme résumé dans l’article complet ci-dessous, avec la solution proposée par Benedict Wiedemann, du Department of History, de University College, Londres.

John Kingsmill (1626-1694), Esquire, d’Andover (Hampshire) : ses origines et ses ancêtres royaux du Moyen-Âge

par Michael P Bodman

John Kingsmill (1626-1694), Esquire, d’Andover (Hampshire), fils du pasteur d’une église paroissiale et membre d'une branche cadette des Kingsmill de Sydmonton Court (Hampshire), possède des origines royales médiévales par son arrière-grand-mère Elianor Pistor († avant le 13 mai 1560). Mais, chose surprenante, aucune recherche n’a été effectuée sur ce sujet. Il été caché et est tombé dans l’oubli à cause d’une erreur d’un copiste qui a mélangé les chronologies des deux épouses de William Pistor, Esquire, de Metheringham (Lincolnshire), sur les ascendances des Pistor dans les Visitations (recueils contenant la généalogie et les armoiries d'une famille) du Lincolnshire en 1562-4 et dans la Larken Collection, sous la garde du College of Arms, à Londres. En examinant des preuves contemporaines récemment découvertes aux Archives Nationales, cet article donne les chronologies exactes des deux épouses de William Pistor et récolte des données sur les générations des XVème et XVIème siècles, dont John Kingsmill tire ses origines royales médiévales.

Ælfgyva et le clerc de la Tapisserie de Bayeux

par Keith Moore

L’identité d’Ælfgyva et celle du clerc de la Tapisserie de Bayeux déconcertent les historiens depuis près de trois cents ans. Cet article examine d’un œil nouveau l’iconographie de la scène et d’autres textes pertinents, et propose une nouvelle solution : que tous deux étaient des membres de la famille étendue de Roi Harold et qu’ils ont à un moment joué un rôle significatif dans les affaires anglo-normandes juste avant et dans les années qui ont suivi la Conquête.

Back to Top